Auteur : maoutlegoff

1

Levinas et Camus : une philosophie de l’absurde et une philosophie de l’éthique. Regard croisé

Nous comprenons la volonté de Levinas de sortir, de s’évader de l’être et donc certainement de se dégager de l’être au sens verbal afin de tendre vers ce contre-concept : l’autrement qu’être. Comment pouvons-nous alors envisager cette sortie de l’être, sans pour autant retomber dans une métaphysique ni confondre l’être et l’étant dont Heidegger avait opéré la distinction ? N’y a t-il pas une non-coincidence dans le fait de s’attérer à la tâche urgente de cette sortie de l’être face à cette vérité dite « élémentaire » qu’il y a de l’être ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search