Auteur : mhita

0

Roger Vercel, l’Ouest-Éclair et les femmes d’Algérie

Une entreprise masculine La colonisation algérienne est, à première vue, une entreprise masculine, laquelle a été largement racontée par des hommes. Qu’elle soit colonialiste ou anticolonialiste, l’histoire de l’Algérie n’a « jusqu’ici fait aucune place aux femmes1 », déplorent les historiennes Yvonne Knibiehler et Régine Goutalier. Il est vrai que les images des habitants de l’Algérie sont, dans l’Ouest-Éclair, véhiculées majoritairement par des hommes, lesquels célèbrent en grande pompe essentiellement des hommes, comme le gouverneur général Pierre Bordes ou le cardinal Lavigerie. Et lorsqu’il s’agit de vilipender le comportement de certains indigènes, les journalistes s’attaquent directement aux hommes musulmans. Seule...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search